Julien Dray, le « Lénine mal fagoté aux lunettes cerclées” selon L’Obs

Marc Teulin

Premier tr 2015

Il n’y a certes aucune raison de parler dans les Cahiers du mouvement ouvrier du citoyen Julien Dray dont la place aux frontières du mouvement ouvrier est plutôt modeste. Il faut néan­moins sortir de l’oubli éventuel une phrase d’un article de L’Obs (4-10décembre2014).

Dans cet article consacré à la « génération SOS-Racisme », l’auteur y qualifie Ju­lien Dray de « Lénine mal fagoté aux lu­nettes cerclées ».

Mal fagoté peut-être – mais c’est une question de goût ! – , aux lunettes cerclées peut-être aussi … mais Lénine !

L’auteur de l’article, admirant la « puissance médiatique » (!) de son héros, lui attribue « la capacité à mobiliser des centaines de milliers d’étudiants », entre autres « pour exiger le retrait de la loi Devaquet accusée d’instaurer la sélection à l’université ». SOS-Racisme a certes joué un certain rôle – par ailleurs loin d’être décisif – dans la mobilisation qui a mis en échec la loi Devaquet en 1986 ; lui attribuer le monopole de cette mobilisation est une façon d’écrire l’histoire assez stupéfiante, disons très « médiatique » ou plus exactement très journalistique.