Marx en quatrième ?

Gérard Lorigny

4e tr 2013

J’ai trouvé cela dans le bulletin du conseil général de l’Hérault du mois de septembre 2013, dans un article relatant l’insertion de Louise, une élève handicapée, dans le collège de Castelnau-Ie-Lez.

La rédactrice de l’article, Yolande Côté, a pu suivre l’élève dans sa classe et raconte ce qu’elle a vu et entendu.

“Aujourd’hui, Karl Marx et le communisme sont à l’étude (dans une classe de quatrième ! ). Lecture d’un extrait du Manifeste, échanges entre le professeur et les collégiens. Au mur, Karl Marx apparaît en projection. Que pensez-vous de ce personnage (car,bien sûr, tout le matérialisme dialectique se lit sur son visage – NDR) ? Plusieurs mains se lèvent. Yacine est invité à répondre : “Il a une barbe, donc il est juif ! ” Etonnement du professeur qui réajuste, stoppe la machine à clichés ! Margaux poursuit : “Il a de l’argent car il a pu se faire prendre en photo”. Marx prend forme avec les hypothèses des uns et des autres… (un juif plein aux as-NDLR). Que savez-vous du prolétariat ? Lucas, empressé de répondre, lève la main. Hésitations, puis : “Heu… m’en souviens plus…” Louise, elle, sait : “Prolétariat, ce sont les pauvres”... Le cours se termine, Karl Marx a été mis à sa juste place ».

Un petit juif plein aux as et préten­tieux qui s’occupe des pauvres ! De quoi se mêle-t-il ? Pauvre école, pauvres élèves ! Je ne sais pas si l’enseignante, Véronique Sizaret-Montbrun, a lu ce compte rendu de sa leçon et si elle en est satisfaite. Et le président du conseil général, M. André Vezinhet ?