Pierre Nora :  » … la guerre d’Algérie fut une guerre intellectuelle »

Jean-Jacques Marie

2ème tr 2013

Ça ne s’invente pas ! Dans une interview au Nouvel Observateur datée du 13 décembre 2012, Pierre Nora, historien français réputé, membre de l’Académie française, directeur des « Lieux de mémoire », affirme : « Plus qu’une guerre militaire ou politique, la guerre d’Algérie fut une guerre intellectuelle ».

Ceux qui ont vécu cette période seront sans aucun doute étonnés, voire stupéfaits, par cette vision d’une guerre acharnée qui fit des centaines de milliers de morts et, à un niveau certes plus limité, provoqua en France une opposition, surtout dans la jeunesse, réprimée avec une extrême violence par les forces de police. C’est de cette répression que naquit en mai 1968 le slogan « CRS-SS » !

Cette phrase n’est pas seulement stupide : elle reflète la morgue de l’intellectuel petit-bourgeois qui voit et vit les événements à travers les convulsions de son minuscule ego.